Les plantations

Replanter chaque année..

 Pour conserver des fruits de bonne qualité gustative et une belle coloration, nous devons replanter chaque année 5 à 10 % de notre surface.

Dans le pilat, la plantation est une opération fastidieuse. Même si le parcellaire s'est un peu amélioré au fil des années, notre sol est très caillouteux et peu profond.

Il nous arrive régulièrement de laisser des petits emplacements sans pommiers ( lorsque le rocher dépasse..)

Lorsque c'est possible, nous rajoutons un peu de terre.

Pour préparer notre terrain, apres avoir enfoui et enterré le fumier avec un cover-crop ( outil avec des disques qui travaille à faible profondeur ), nous passons avec une petite sous-soleuse pour décompacter. Ensuite nous labourons.

 

C'est alors le moment de traçer, à l'aide de ficelle et d'une petite pioche, on trace l'emplacement du rang. Dans l'autre sens, on reprend la ficelle et on trace l'emplacement de chaque pommier.

Cette technique n'est pas très rapide et peut-être dépassée, mais par plaisir du travail rigoureux, nous l'utilisons encore.

Les emplacements repérés, nous pouvons planter. Très souvent, une personne prépare les arbres en enlevant les ramifications ( branches ) trop grandes, une personne fait les trous à l'aide d'un plantoir  et une autre personne plante les pommiers..

Nous plantons 1600 arbres par hectare, et , c'est en moyenne ce que nous plantons chaque année..

Fragiles, ces jeunes pommiers doivent être soutenus pour éviter que le vent ( très présent sur nos plateaux ) ne les abime.

Ajouter un commentaire